Contact

shahrzad.fathi@ensapc.fr

En cours:

Série de performances  FENÊTRE, Paris 20ème

25 avri  ET SI DEMAIN ...

8 mai    La fille qui danse

 

 

____________

AUTOBIOGRAPHIE D'UNE ŒUVRE, 2020

21 minutes (n boucle ), exposition collective TRANSFUGES organisée par Le BAIL, Espace Voltaire, Paris

gallery/Capture d’écran 2020-06-05 à 13.46.39
gallery/autobiographie-d'une-piece2

AUTOBIOGRAPHIE D'UNE ŒUVRE, 2012

12minutes ( en boucle), 2012, Festival Oodaaq, Rennes

Dans la Salle 2 de l’Espace Voltaire, cette installation vidéo superpose l’oeuvre et son processus de création. Dans un premier temps, l’agencement d’objets est filmé (planches, socle, etc.) puis vidéo-projetés à l’échelle 1 sur les objets réels jouant ainsi avec le temps présent et le passé.

 

 

« Dans le fond de la pièce, des planches reposent sur un mur blanc, de biais, de sorte que l’on distingue leurs trois dimensions. Juste devant, en bas, se tient un petit support sur lequel estposé un bouquet de fleurs jaunes. Puis une silhouette entre dans le cadre de la vidéo. Elle peint les planches en blanc, elle écrit des dates et des mots, puis recouvre les planches de peinture blanche.
Ma mémoire confond ce que j’ai retenu de mon regard, l’ambiguïté du réel et del’image avec le processus de création de l’œuvre elle-même.
Les écritures étaient-elles déjà figurées sur les planches et l’artiste les a-t-elles effacées dans le mouvement de la vidéo ?
Réalité et fiction se mélangent pour l’observateur mais aussi pour l’artiste qui se joue de notre imaginaire en incluant dans l’installation des objets réels mais également des objets et un personnage apparaissant en vidéo.
Ce que je retiens de ce bref moment poétique, entre le réel et l’illusion, c’est l’écriture des dates d’une biographie d’artiste femme, qui s’inscritdans la réalité du moment puis s’efface dans le réel de l’Histoire. »

Marie-José Pillet