PRINTEMPS DES POETES 2018

PARIS

 

Prélude

 

La première pièce de ce soir est un poème moderne que Shéhérazade a écrite, à l'âge adulte, à propos de sa propre naissance.

Comme toujours, je ne vous donnerai pas une traduction ... mais seulement quelques phrases clé :

Un petit matin de printemps,

la brise caresse les visages jeunes des bourgeons ;

le silence de la ville est cassé par la discution vague des moineaux ;

venue comme un point qui allait se perdre dans ce monde à multiples dimentions ;

venue comme une goutte qui allait se fondre dans l'immensité de cet océan.

 

CONTACT :

shahrzad.fathi@ensapc.fr

CONTACT :

shahrzad.fathi@ensapc.fr

EN COURS :

 

Ecriture du long-métrage

Shéhérazade au pays des gaulois

 

 

Montage du court-métrage

Mon éventuel futur bienaimé